Les Franks: Il s’en dit des choses….

Je vous raconte aujourd’hui le début de mon histoire d’amour avec  »mes » Franks.

Ma mère me disait que nous avions un ancêtre juif. Ça m’a longtemps intrigué. Adolescente j’ai pu consulter l’arbre généalogique de la famille, mais je n’avais pas accroché sur ce fait à cette époque. Par contre lorsque j’ai débuté mes propres recherches généalogiques, j’ai décidé de ne pas consulter ce même arbre et de découvrir par moi-même mes ancêtres, un à un. Bien sûr ce fameux juif me turlupinait. Il me hantait. Je remontais tranquillement dans le temps, soit un homme, soit une femme à la fois et le  »juif » ne se révélait toujours pas. Jusqu’à…

m bouthillier franks

Ce mariage du 6 juillet 1830 aux Cèdres, près de Montréal, entre Michel Bouthillier et Sophie Appoline  »dite » Franks. m bouthillier franks

Appoline est  »dite » Franks, ce qui est déjà un peu curieux, généralement les noms-dits suivent un nom, alors qu’elle n’a qu’un nom-dit. Mais il y ce passage:

 »…en présence de Pierre Leduc servant de père à l’épouse, de sieur Jacob Franks,… »
La seule autre personne présente au mariage qui porte le même nom que la mariée n’est pas dit son père.

Qui est ce Jacob Franks? Petite recherche toute simple sur internet, et voici cet homme dans le dictionnaire biographique du Canada.. http://www.biographi.ca/fr/bio/franks_jacob_7F.html

Est-ce le même homme présent au mariage et qui n’aurais pas pu être le  »père » de la mariée a un mariage catholique parce qu’il est juif ??

Je vois que Sheldon J.Godfrey , l’auteur de la biographie du DBC a publié un ouvrage avec Judith C. Godfrey que je m’empresse de me commander :  »Search Out the Land ». En attendant je fais aussi une recherche à la bibliothèque et dans  »Les juifs et la Nouvelle-France » de Denis Vaugeois, une note en bas de page attire mon attention, il dit:

 »Vers 1778-1822, un autre Jacob Franks vit à Montréal, il se dit ancien marchand à Fox River, au lac Michigan. Il est le père d’Appolonia Sophia. »
J’ai déjà la folle envie de croire que je tiens  »mon » Juif! Mais gardons la tête froide et continuons la recherche de preuves!

image jacob entre 1902-06

Image de Jacob Franks trouvée dans les archives de ma tante. La même image se trouve dans le livre des Godfrey.

Je me mets à la lecture de l’ouvrage des Godfrey et je découvre l’histoire fascinante de ces premiers juifs qui sont arrivés dans le sillage des Anglais suite à la guerre de la Conquête. Les Hart, Solomons, Levy, Jacob …. Ils ont fournis les troupes anglaises lors de la guerre et les ont suivis dans la Province par la suite. Mais plusieurs de ces familles, dont les Franks, étaient déjà établies plus au sud dans les colonies anglaises américaines, à New-York et à Philadelphie, entre autres. Godfrey fait plusieurs fois mention d’un John Franks qui est le père de Jacob. Mais rien de probant quant à la relation père-fille de Jacob et Appolonia  »dite » Franks.

Autre recherche, cette fois aux archives juives américaines (The Jacob Rader Marcus center of the American Jewish Archives) en ligne et j’y vois un testament daté du 10 décembre 1839 pour un Jacob Franks. J’attends l’arrivée du testament avec impatience….! Il arrive et à la lecture, je me suis tant exclamée que mon amoureux a bien pensé que nous avions gagné le gros lot!

testament 10-12-1839 my dear natural daughter

Extrait du testament de Jacob Franks du 10 décembre 1839. Notaire J.J Gibb de Montréal.

L’émotion me prend encore à la gorge quand je lis cet extrait  »…to my dear natural daughter Apolonia » …. Un pur bonheur… généalogique!

Alors voilà les Franks sont entrés dans ma vie pour ne plus jamais en ressortir! Jacob et son père John ont été témoins et acteurs de certains événements de leur époque, de belles vies a découvrir!

 

 

Sources:

-Registres paroissiaux et actes civils du Québec (Collection Drouin)
-http://www.biographi.ca/fr/bio/franks_jacob_7F.html
-Sheldon J. Godfrey et Judith C.Godrey:  »Search Out the Land: The Jews and the Growth of  Equality in British Colonial America 1740-1867 », McGill-Queen’s Press 1995
-Denis Vaugeois:  » les Juifs et la Nouvelle-France » Boréal Express, 1968, p.113

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s